Le Sony Digital Notebook ou DPT-S1 sera mis en vente en décembre

Le Sony Digital Notebook ou DPT-S1 sera mis en vente en décembre

Dans la journée d'hier, la nouvelle du lancement du Ordinateur portable numérique Sony ou DPT-S1, son vrai nom. Cette liseuse sera la première à avoir un écran 13,3 XNUMX ou ce qui est le même, la taille d'un folio. Selon les dernières nouvelles que nous avons eues, Sony testait le DPT-S1 dans diverses universités japonaises pour voir comment il fonctionnait dans le monde étudiant.. Il semble que les résultats soient si bons qu'à la fin de l'année, face à la campagne de Noël, les Sony DPT-S1 sera mis en vente pour le «faible» Prix de 754 euros.

Bien qu'il semble finalement que le but principal et unique de cette liseuse ou cahier numérique sera le monde des affaires, puisque ses capacités vont être assez limitées par rapport à son prix. En revanche, ce prix n'est pas un prix étudiant, mais se rapproche plutôt des poches plus épaisses.

Caractéristiques finales du DPT-S1

Étonnamment le DPT-S1 ne peut lire que les fichiers PDF, peut-être le plus surprenant, puisque vous ne lirez pas ou Epub, loin d'Epub3 comme le font ses frères. Concernant le processeur et la mémoire, la documentation officielle de Sony ne dit rien bien que selon cette documentation, l'idéal est que le Sony DPT-S1 cela fonctionne pour un serveur donc à la fois le processeur et la mémoire RAM seraient des éléments à ne pas trop prendre en compte. La l'écran est de 13,3 avec une résolution de 1.200 1.600 × XNUMX XNUMXIl est tactile et a une échelle de 16 gris. Son stockage est de 4 Go bien que l'utilisateur ne puisse utiliser que 2.8 Go bien qu'il dispose d'un microslot jusqu'à 32 Go, avec lequel nous pouvons vraiment avoir jusqu'à environ 35 Go. Il dispose d'une connexion Wi-Fi puissante qui ne réduira toujours pas l'autonomie de l'appareil, qui sera d'environ deux semaines avec une utilisation modérée du Wi-Fi et de trois semaines sans l'utilisation du Wi-Fi.

Une autre caractéristique importante de la DPT-S1 est son poids, 358 gr, un poids qui lui donne vraiment le surnom de «Cahier numérique«. N'oubliez pas qu'actuellement, le Kindle DX qui est la liseuse avec le plus grand écran, 9,7 , pèse 536 grammes. et les deux derniers modèles d'Ipad font entre 438 gr. et les 600 gr. tous ayant un écran plus petit.

El DPT-S1 Il est livré avec un adaptateur secteur pour la recharge et un stylet, un outil utile qui permettra d'écrire et d'annoter des documents. En plus de fixer les caractéristiques, le prix de cet appareil a également été fixé. Malheureusement il n'est pas accessible à tout le monde, plutôt à quelques-uns, environ 754 euros. Un prix qui vous éloigne définitivement du monde étudiant et du grand public, puisque pour ce prix, les écoles, les universités ou les gens en général achèteront le dernier modèle d'Ipad et auront encore de l'argent.

D'après ce que je peux voir d'après les informations techniques, le DPT-S1 Il est conçu pour travailler dans un groupe en équipe, où une personne utiliserait un serveur et le reste des personnes travaillerait sur les documents avec lui. DPT-S1 et votre stylet, pour pouvoir voir et partager votre travail avec d'autres appareils. Allez, vraiment ce qu'il fait, c'est le système serveur-client idiot classique que l'on trouve actuellement également dans le monde universitaire. Malgré tout, il a été décevant que Sony ait mis un prix aussi élevé sur cet appareil prometteur. D'autre part, l'utilisation exclusive de Pdf supprime le désir de toute option d'achat puisque beaucoup n'utilisent pas le pdf comme format standard, l'utilisation du port html ou doc, sans parler du format Epub, aurait considérablement amélioré l'intérêt pour il. DPT-S1. Je ne sais pas à quoi cela va ressembler pour vous mais j'ai trouvé ce lancement frustrant et décevant et j'espère que Sony réfléchit à son prix et à ses logiciels ou bien j'imagine que le DPT-S1 Sony sera mangé avec des pommes de terre en Europe, Ne penses tu pas?

Plus d'informations -  Le notebook numérique de Sony est revuUn nouveau regard sur "l'ordinateur portable du futur" de Sony

Source et image - Sony Japon


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

5 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Javi dit

    L'appareil est sympa mais, comme vous le dites, décevant en termes de formats supportés et de prix très élevé. Sony a tort (encore une fois). Ne vaudrait-il pas mieux le rendre compatible avec d'autres formats et à un prix plus abordable (500 € au prix fort) ? Je ne comprends pas qu'ils fassent un produit pour si peu pouvant le faire pour tout le monde... ils sauront.

    1.    Joaquin Garcia dit

      Je suis avec toi Javi, le plus malheureux de tous est qu'en utilisant la politique d'Amazon ou d'autres sociétés, c'est-à-dire en le vendant à bas prix, vous atteignez un point où vous gagnez de l'argent, et avec ce modèle Sony l'avait assuré. Dommage, mais je compte sur eux pour s'en rendre compte et baisser le prix, pas en vain je pense qu'ils ont fait quelque chose de similaire avec la PSP.

  2.   Galib dit

    Quelle obsession pour le prix, je n'ai pas vu de groupe plus crasseux que celui des lecteurs électroniques. Il y a une chose appelée économie d'échelle qui parle des avantages de coût qu'une entreprise obtient de l'expansion.

    http://es.wikipedia.org/wiki/Econom%C3%ADa_de_escala

    S'il y a quelque chose à attribuer à E-ink, ce ne sont pas ses prix, qui au départ doivent être élevés ; C'est leur obsession de ne pas étendre le marché de l'encre électronique aux tablettes, ordinateurs portables et moniteurs, et d'insister pour continuer à se spécialiser dans les micro-écrans pour lecteurs électroniques.

    Ce produit en particulier apporte enfin un écran décent, si quelque chose est à blâmer, c'est sa limitation fonctionnelle, pas son prix.

    Personnellement, j'ai un Irex DR1000S de 10 pouces depuis de nombreuses années. Les informations que je reçois sur Internet, je les transmets au format PDF et je les apporte au lecteur pour qu'il les lise. Si cet appareil me permet de rechercher des informations et de lire directement sur internet, il est rentable pour moi de l'acheter ; mais si je dois faire comme avant, pour cela je choisis ma DR1000.

    salutations

    1.    Edurne dit

      Je ne sais pas quel pouvoir d'achat tu auras, Galib, mais ce genre d'économie en ce moment et dans un pays comme l'Espagne ne fonctionnera pas, peu importe l'économie d'échelle que tu mets en place (qui, en plus, sert à long terme et nous savons tous que l'objet qu'ils mettent sur le marché n'est pas de loin le définitif, c'est-à-dire qu'ils l'amélioreront dans deux mois, etc.). De plus, une entreprise comme Sony pourrait facilement baisser, non le coût de production, sinon le prix du marché, puisque ces choses sont fabriquées massivement et non de temps en temps, en augmentant la production ou en la réduisant en fonction des ventes (ou que cela se produise après fabrication bon nombre, en l'occurrence, de cahiers électroniques).

      En tout cas, je ne vois pas d'avenir pour ce produit pour diverses raisons. Le premier le prix (riche ami) et le second pour sa faible fonctionnalité par rapport à d'autres cahiers électroniques qui n'ont pas encore frappé le marché et j'espère qu'ils ne restent pas sur du papier mouillé (comme NoteSlate, par exemple).

  3.   Céleri dit

    Franchement, créer enfin un appareil aussi excitant, avec un écran tel que Dieu l'a prévu qui invite tellement à lire et à apprécier les graphiques, les illustrations ... etc, et avec un poids si léger et le rendre capable de lire uniquement des fichiers PDF semble être un mauvais blague. goût. C'est comme créer une voiture avec toutes sortes de détails et ensuite dire qu'elle marche sur des pédales... quand est le poisson d'avril au Japon ? Je ne le comprends pas. Et ce qui m'énerve le plus c'est que la limitation, celle de ne pouvoir lire que des pdfs, est une limitation totalement gratuite, ce n'est pas que c'est compliqué de lui faire lire des epubs ou d'autres formats, non, c'est qu'ils n'ont pas été mis dans le bout du nez... Argggh, je pars en criant vers la montagne, cap vers l'est.